L’aïkido et les séniors débutants :

Avec le vieillissement de la population et la prise de conscience de l’intérêt du sport pour la santé et le bien-être des seniors, de nombreuses recherches ont vu le jour.

La H.A.S. (Haute Autorité de Santé) mène actuellement des travaux sur a la prescription de thérapeutiques « non médicamenteuses » dont le sport.

Les choses bougent aussi du côté du monde du sport sur des problématiques de santé. Le CNOSF (Comité National Olympique du Sport) annonce qu’Il faudrait arriver à prescrire une activité physique comme on prescrit un médicament..

L’aikido s’inscrit très naturellement dans cette démarche. Au-delà de l’aspect purement thérapeutique, il joue un rôle préventif très important et apporte beaucoup de bien être aux « Seniors débutants ».

Les séniors débutant sont ceux qui, de 55 à 80 ans, commencent une activité physique. Les vétérans, eux, n’ont jamais cessé de pratiquer un sport.